Secteur d'activité

 

Département

 

Type de contrat

Adhérents

Presse

Contact

Fermer le menu

"La réussite majeure du GES est d’avoir établi une doctrine"

Dans une interview à AEF info, l’ex-président du GES dresse un bilan de son action à la tête de l’organisation patronale de surveillance humaine née de la fusion du Snes et de l’USP en juin 2019.

 

À l’issue d’une phase de maturation, nous avons très vite proposé un programme pour la sécurité privée, visant une meilleure régulation économique du secteur (lire sur AEF info). Nous avons également renoué le dialogue avec les organisations syndicales de branche et nous avons proposé dans le cadre de notre agenda social une évolution salariale assez révolutionnaire (lire sur AEF info) que nous avons maintenue malgré le Covid. C’est dire notre volonté inébranlable de réformer le secteur en profondeur. Nous avons aussi ouvert le chantier de la refonte des classifications de métiers (lire sur AEF info), qui sont anciennes et ne permettent pas de bien vendre les compétences de nos salariés à nos clients et donc tirent le salaire de nos agents vers le bas. Cette révision des classifications s’inscrit, en contrepartie, dans la perspective de hausse de 10 % de la masse salariale globale prévue par l’accord de novembre 2019 sur les salaires (lire sur AEF info).

 

C’est un travail d’équipe, avec un bureau qui a constamment été force de propositions et un conseil d’administration qui nous a toujours suivis dans nos propositions et auquel je souhaite rendre un vibrant hommage. Nos travaux se sont déroulés dans une excellente ambiance, presque amicale : finies les oppositions artificielles d’antan, entretenues par tel ou tel pour diviser et donc mieux régner, entre grande entreprise et PME, entre patrimoniales et non patrimoniales. Nos comptes de résultat ont hélas tous la même tête… Le travail en mode projet que j’ai mis en place se révèle très efficace et plus agile que le fonctionnement par commissions un peu rouillé qui existait au Snes et à l’USP. Cela permet aux uns et aux autres de s’impliquer et d’apporter leur valeur ajoutée aux travaux du conseil d’administration.

Mais je pense que la réussite majeure du GES est d’avoir établi une doctrine, avec une argumentation, sur l’ensemble des sujets que nous portons dans le cadre de l’examen de la proposition de loi sur la sécurité globale.










Le contenu de cet article est
réservé à nos adhérents.

 

En contact permanent avec le ministère de l'Intérieur, le ministère du Travail et le ministère de l'Economie et des finances, ainsi qu'avec la DPSIS, le CNAPS, le MEDEF, la CPME et le GPS, le GES réalise une veille et informe ses adhérents sur les évolutions législatives, réglementaires et conventionnelles du secteur de la sécurité.